Je suis une vraie fille parce que les mecs sont nuls et le prince charmant existe

 

Les mecs pour une grande partie sont des loosers qui nous font du mal. Et avouons quand même qu’on ne tombe jamais sur les bons. C’est les bad boys, les don juan, ou les gros machos bien lourds avec des blagues douteuses. Ouais, ça nous fait rire au début, ça nous attire, et puis on s’en lasse.

A chaque fois on se dit que cette fois ce sera différent. On dit à toutes nos copines, avec un sourire bête sur les lèvres, que lui il est différent, on y croit de tout notre cœur, on est amoureuse, quoi. Mais ça, c’est avant de (re)découvrir ses défauts, son jmenfoutisme masculin (le « (re)découvrir, parce que je demande à celle qui n’est jamais tombé sur un seul mec jmenfoutiste me lance le premier com’ !). Et puis comme on l’aime, on lui donne tout, on se vide de tout ce qu’on a à donner, on serait prête à s’imaginer en robe blanche avec lui. Avant que ça déraille trop, avant que le côté célibattante reprenne ses droits dans notre tête et nous impose de le quitter avant d’être en miettes.

 

Mais revenons un peu sur les races de loosers.

 

Les bads boys sont les champions de la catégorie, c’est écrit sur leur figure, mais on y va quand même : on est bêtes, on suit notre instinct. Et notre instinct de fille du XXIème siècle nous dit que les bad boys sont à la mode : ils sont tatoués, gothiques, anti conformistes, hors la loi, ou hors normes. Ils sont différents, et ça c’est cool. Ouais, au début, parce que dans notre petite vie bien rangée, ça fait du bien, ça met du piment, ça ravive la flamme, ça donne envie de bouger, ça nous ramène à notre ivresse de jeunesse. Et puis le bad boy ne change pas parce qu’on est dans sa vie, sûrement pas ! Le bad boy reste au chômage si il l’était, il reste anarchiste si il l’était, il reste hors la loi si il l’était, il se refait de nouveaux tatouages si il en avait, et même certains bad boys trouvent que les tatoos, c’est cool, et du coup ils s’en font sur un coup de tête. Le bad boy n’a pas forcément un cerveau en parfait état de marche : le bad boy use de l’ivresse, de sa liberté, et souvent de nous : le bad boy a cette fâcheuse tendance à nous présenter comme un nouveau jouet à la mode. Le bad boy sait utiliser ses charmes pour nous faire baisser les armes, car il est très intelligent, il a l’art de la manipulation avec lui.

LE BAD BOY EST A EVITER !

 

Le don juan est un coureur de jupons : il aime avoir plusieurs filles à sa merci, il les enchaine sans aucune pause, et nous promet monts et merveilles, qu’on sera la dernière car on est différente, nous ! Oui, mais c’est sans compter sur Caroline, rencontrée hier en boîte, qui lui a laissé son numéro, et qu’il va appeler dès qu’on ne peut pas venir un soir où on a prévu d’aller se faire un resto-ciné avec les copines. On ne vit jamais avec le don juan, car le don juan veut rester libre, sans prise de tête, comme il dit si bien. Ah ! Ce fameux terme « sans prise de tête » ! Définition ? « Recherche activement plan d’un soir ou régulier si affinités physiques évidentes, sans demande d’engagement d’aucune sorte ». L’engagement n’est pas pour le don juan. Le don juan préfère mentir pour couvrir ses arrières, car il excelle dans l’art du mensonge et de vente de rêve. Le don juan va vous briser le cœur quand il aura une nouvelle proie dans ses filets, et ça ne dure jamais bien longtemps, bien que juste assez pour nous laisser tomber amoureuse !

LE DON JUAN EST A EVITER !

 

Le gros macho bien lourd et ses blagues douteuses est un mec qui compense un problème d’affect, visiblement, par une distance laissée avec les femmes en général, et bien sûr on prend ça pour une preuve de fidélité. C’est l’instinct de la fille qui a déjà connu le don juan. La fille qui a déjà eu le cœur brisé par le don juan se dit que le macho bien droit dans ses bottes est sûrement le meilleur plan de l’année. Bah oui ! On pense ! Mais le gros macho est un mec lourd, il croit que les femmes sont moins bien que lui, alors qu’elles sont mieux sur bien des points ! Et puis le macho est viril, il a des milliers de poils sur le torse, il fait de la muscu, sa barbe pique et irrite à chaque baiser, mais on est avec un vrai mec qui peut nous défendre, là ! Ah ce sentiment de sécurité qu’on cherche à tout prix ! On pourrait très bien se défendre toute seule, mais c’est beaucoup mieux si notre mec s’en occupe pour nous ! Le gros macho perd un peu de sa crédibilité quand il tombe malade, car il agit toujours comme sur son lit de mort. Le gros macho bien lourd est une fillette refoulée qui va détruire notre estime de nous-mêmes pour avoir un pouvoir de manipulation supérieur.

LE GROS MACHO BIEN LOURD EST A EVITER !

 

Mais au final, il nous reste quoi ? Le mec parfait ? Le mec gentil, attentionné, qui nous gâte et nous traite comme une princesse, qui ne voit que nous, qui voit sa vie dans nos bras, qui ne fait jamais de blague graveleuse, qui en veut et qui nous défendrait avec diplomatie au lieu de penser à taper. Ouais, ce mec est une vraie gonzesse, ce mec est notre super pote gay qui adore venir faire les boutiques avec nous en parlant fringues et mecs.

Pour la survie de notre espèce, les filles, il va falloir se sacrifier un peu et accepter que tous les mecs aient une partie un peu nulle, un peu looser. On limitera cependant à certains critères : le bad boy doit se limiter à être anti conformiste et rebelle en dehors de chez nous et donc à nous traiter comme une princesse ; le don juan devra se limiter à regarder les autres filles quand on n’est pas avec lui ; le gros macho bien lourd sera libre, lors de ses soirées foot bières et pizzas, de faire ses blagues avec ses potes et nous traitera avec amour et respect, en nous mettant sur un piédestal pour nous montrer qu’on est la reine et qu’on a au moins la moitié de chaque décision à prendre. Un peu des deux pour satisfaire tout le monde, et ça roule.

On va chercher le prince charmant, du coup. Et oui, le prince charmant a des défauts. Le prince charmant est un mec lourd qui nous drague en boîte et qui nous ramène chez nous sans rien tenter alors qu’on est complètement bourrée, le prince charmant et un mec sur un site de rencontres qu’on rencontrera des semaines après le premier message parce qu’il ne veut pas forcer les choses et qui sera timide lors du premier rendez vous, le prince charmant est un mec avec qui on est amie depuis longtemps, amoureux en secret, parce qu’il est pas forcément la bombe sexuelle qu’on espère, mais qui nous donnera tant d’amour qu’on se demandera comment on n’a pas pu le voir avant. Oui, le prince charmant existe, il est sûrement juste sous nos yeux sans qu’on lui laisse sa chance. Il a sûrement un petit côté bad boy, macho ou don juan, mais restera toujours respectueux, fidèle et attentionné. Il nous offrira des fleurs sans raison, nous demandera un message quand on est rentré, et un jour nous dira « je t’aime ».

CE PRINCE CHARMANT EST A ATTRAPER ET A NE PLUS LAISSER S’ENFUIR !

 

Rassurez vous les filles, nos princes charmants sont différents pour chacune d’entre nous, et c’est bien ça le meilleur, parce que ton prince charmant à toi trouvera ta meilleure amie et son copain trop cools, vous pourrez vous faire des soirées à quatre et des journées shopping pendant que les garçons joueront à FIFA. Parce que le prince charmant est trop cool.

Conclusion : le bad boy, le gros macho et le don juan, c’est next ! Parce que le prince charmant n’attend que nous !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *