Ma virée en soldes

Ca commence comme ça, un mardi soir, la veille des soldes, par un rapide regard jeté sur un site de vente en ligne, qui annonce l’ouverture des soldes le lendemain à 8h. C’est innocent comme ça ! Mais c’est sans savoir ce qui nous attend.

A une époque où j’étais vraiment un psychopathe des soldes, je passais cette soirée à faire des wishlists et à installer des paniers que je n’avais plus qu’à valider le lendemain à 8 heures pétantes. Maintenant, j’ai une liste de priorités, qui n’étonnera aucun de mes followers, parce qu’à force de me supporter, vous commencez à me connaître.

Et donc le fameux premier jour des soldes,c e mercredi absolument dingue, il se passe une première chose le midi. Oui, oui, entre midi et deux, je prends le temps de filer chez Passionata pour aller dénicher la perle rare sans laquelle je ne pourrais pas vivre le reste des 6 mois qui suivent et qui nous séparent des soldes suivantes. Il m’est arrivé une fois de revenir en retard. Sauf qu’il a été difficile d’expliquer que j’étais en train d’essayer de la lingerie… Depuis je fais attention.

Et le soir, tranquillement de chez moi, vient le temps de vider la batterie de mon ordinateur portable en flânant sur des sites de vente en ligne, où certains stocks sont déjà vides, pour trouver l’affaire du siècle. Et, tranquillement de chez moi, vient le temps de regarder son homme souffler de toute la profondeur de son désespoir parce qu’il en a marre d’entendre « Chéri ! Viens donner ton avis ! ». Alors les filles, je vais vous donner une technique testée et approuvée pour le moment où vous hésitez vraiment et qu’il ne veut pas se déplacer. Bien sûr vous avez un ordinateur portable et vous pouvez vous déplacer, mais est-ce que vous voulez vous déplacer ? Non. On est bien d’accord. « Chéri ! J’ai trouvé des soldes là, mais je sais pas si c’est intéressant… C’est un truc qui s’appelle Xbox… Tu connais ? Ah tiens ! T’es déjà là ? Oh ! La page s’est fermée ! Je sais pas sur quoi j’ai tapé… Désolée ! Bah tiens, tant que t’es là, qu’est ce que tu penses de cette petite robe ? »

Le deuxième jour des soldes, c’est le samedi. Alors là, il faut de l’or-ga-ni-sa-tion. Je vous le répète : or-ga-ni-sa-tion. On ne fait que ce qui est absolument vital et nécessaire.

Première étape : Sephora. Sephora, oh dieu du maquillage, je t’en prie, dépouilles-moi du moindre de mes centimes ! Non, je n’exagère pas. En général, je ressors pauvre de cette boutique. Mais en général, j’ai des cadeaux pour vous, les Attachiantes. D’ailleurs, j’ai une petite palette cette année… Vous allez adorer ! Mais laisse moi un petit commentaire sur cet article si ça te met l’eau à la bouche… Et que tu as envie de l’avoir 😉

Deuxième arrêt : Nocibé. Alors ce n’est pas pour être infidèle du tout, mais c’est parce qu’ils font du Bourgeois, et que j’aime bien les poudres libres chez eux. Parfois on trouve quelques supers bons plans Nocibé, et ça s’arrête là, ne t’inquiète pas Sephora, jamais je ne te trahirai !

Troisième étape : Kiko. Alors non, là ce n’est pas de l’infidélité, parce que je ne prends absolument pas la même chose chez eux, c’est juste une histoire de « Est-ce qu’ils soldent bien leurs coffrets de Noël ? », si non, on se casse !

Et la dernière étape du jour, New Look et New Yorker, pour m’habiller un peu, parce que je ne vais quand même pas faire du body painting avec mon makeup.

Pour ma part, il reste une étape absolument fondamentale pour bien finir les semaines de soldes, c’est attendre que le noir de monde s’en aille, attendre que le prix baissent au maximum, que notre taille parfois s’en aille, pour aller faire un tour avec sa meilleure amie, tranquillement, en mode shopping tranquille, et pas trop dépensier. Bah oui ! Parce que déjà, certaines des pièces sur lesquelles on craquera ne seront plus en notre taille. Ensuite, parce que les soldes sont maximum. Et enfin, parce qu’il y a de grandes chances qu’en parlant avec la Best, on loupe un ou deux trucs. Résultat : porte-monnaie heureux ! ^^

Pour toutes les filles en couple, il reste une épreuve : celle de rentrer à la maison. Loin d’être facile, cette épreuve est même l’une des plus difficiles de la période des soldes.

Première pensée : on a envie de tout lui montrer : « Regarde comme je suis jolie dans cette petite robe ! Et regarde mes nouvelles boots ! Elles sont jolies hein ? J’ai pris ce rouge à lèvres aussi, attends je le mets pour que tu puisses voir. » Mais dîtes vous bien une chose, c’est qu’il ne sera pas content pour vous. Bah non. Lui, il va se dire que c’est des sous dépensés pour rien, qu’on n’avait sûrement pas besoin de ces boots parce qu’on a déjà 100 paires de chaussures, parce que lui ne fait pas la différence entre une paire de boots et une paire de bottes. Bien sûr que non ce n’est pas pareil ! Mais lui il s’en fiche complètement. Il vaudra mieux aménager, avant les soldes, un bout de notre dressing caché derrière une pile de sweats, pour y planquer tous les récents achats !

Et du fait, il faudra un jour sortir cette paire d’escarpins neufs. Bien sûr que non il ne va pas les remarquer. Et pourtant… Pour une fois, il remarque ça. Pourtant, je ne l’invente pas, la dernière fois il n’avait même pas remarqué que j’avais coupé 10 cms de longueur de cheveux ! Culpabilisez-le : « Je les ai depuis vachement longtemps. Tu remarques jamais rien sur moi de toutes façons. A croire que je suis transparente ! » N’oubliez surtout pas de bouder, même 3 minutes, ça suffit, mais boudez, sinon ça ne pourra pas être crédible.

Une dernière chose mes Attachiantes : si vous êtes célibataires, profitez !

Tiffany.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *