Comment va-t-on se maquiller pour ces beaux jours ?

Salut les Attachiantes/ts !

Ca devient un peu rituel : chaque début de saison, je m’amuse à faire pleeeein de make-ups différents selon les tendances relevées sur les podiums, sur les réseaux sociaux, sur les présentations des marques… Et voilà, j’ai le bonheur et l’immense honneur de vous annoncer que oui, on est au printemps, et que oui, il fait beau et on peut ranger son make-up d’hiver ! Pour cette nouvelle saison, j’avoue avoir été moi-même très agréablement surprise : des make-ups abordables dans la vie de tous les jours, sans en faire trop, même très discrets pour celles et ceux qui préfèrent, ou alors au contraire très appuyés et très travaillés. Cette saison, c’est chacun sa sauce, chacun ses goûts, chacun ses préférences !!

 

 

Un peu de rock ! Que dis-je ? Beaucoup de rock, un peu de grunge, on mélange et ça donne un indémodable crayon noir qui entoure et approfondit l’oeil (j’ai carrément été jusqu’à la muqueuse, mais sérieusement, si vous faites un trait de crayon sur la paupière supérieure, ça suffit hein. J’aime bien en rajouter 2,5 tonnes, vous savez bien.) et l’encore plus indémodable rouge couture. N’hésitez pas à mettre ici votre rouge habituel, qui fera très bien l’affaire. Et là, c’est classe, on n’en fait pas trop, et en même temps… Beaucoup trop ! #sogrunge

 

Je voulais pour ce make-up un effet beaucoup plus nude pour le fard, mais la photo et le test d’une nouvelle palette en ont décidé autrement. Cependant l’idée qu’il faut retenir c’est comme les deux saisons dernières (ou j’ai même un doute : ce serait pas les trois saisons dernières ? Je crois bien que si…), on table sur le rouge foncé, rouge sang,pour des lèvres irrésistibles, mais on n’hésistera pas à ajouter du fard dans les tons nudes pour cette année, au lieu de rester à nu. Attention à rester bien mat cependant… Quoique, ce n’est pas forcément obligatoire, on va en parler ^^

 

Bien sûr, prendre des photos à 22h parce qu’il me prend l’idée de faire ça quand il fait déjà noir, ce n’est pas l’idée du siècle parce que la photo est pas top… Mais ! Ne nous décourageons pas, je vais vous expliquer. On aime les make-ups graphiques, travaillés, et surtout coupés au scotch, au pansement ou à ce que vous voulez. Un mot d’ordre : que ça se voit. Etant donné qu’en cet été, on adore le bleu (comme cet hiver en soi…), je l’ai fait en bleu. Même si j’admets qu’avec cette luminosité un peu naze, c’est pas forcément ce qu’il y a de plus évident. Pour le respect du fameux « Soit les yeux, soit la bouche », on se contentera ici d’un rouge à lèvres nude.

 

Je vous avez bien dit qu’on allait en reparler de ces fards à paupières ! Et de fait, je vous le dis, pas forcément mat. Ici, on est allés chercher un fard très légèrement irisé mais surtout discret pour laisser une part très importante du rendu à la bouche. Pourquoi ne pas l’appliquer avec un rouge à lèvres rouge foncé ? Mais ici je lui ai préféré le noir, parce que oui c’est tendance, non ce n’est pas gothique, et oui on adore ! J’en ai déjà 3 ^^’ Je sais, je les collectionne, mais quand même. On n’hésite pas ! Sachez que j’ai fait le test de faire ma journée tout simplement comme ça en déplacement, et je n’ai pas eu de réflexion outre mesure. Un petit regard que je sentais beaucoup plus sur mes lèvres que dans mes yeux, mais rien de bien particulier.

 

Le glow : kesako. On nous a rabaché et rerabaché que le naturel c’était cool. Alors on a eu le contouring, mais ça j’ai jamais adhéré. Eh bien on arrête avec le 100% naturel, et on va travailler un peu les traits, mais surtout, on va apprendre à manier l’highlighter. Et ça vaut aussi pour moi les filles, parce que pour l’anecdote, cette photo est le résultat de mon tout premier highlight. En effet, ça risque de me faire bondir dans quelques mois de revoir cette photo, mais j’ai fait exprès de la cacher dans l’article et pas en couverture. :p L’highlight, c’est venir, grâce à de gros fards à paupières irisés (les highlighters), apporter de la lumière. Beaucoup de lumière. Jusqu’à ressortir dans la foule. J’ai eu pour l’appliquer les conseils d’autres make-up addicts comme moi qui elles, en mettent depuis plus longtemps. A appliquer donc sur les pommettes, sur l’arrête du nez, sur le triangle du front, sous les sourcils, sur le coin interne de l’oeil, une pointe au dessus de la lèvres et un peu sur le menton. Ces zones vont permettre d’appeler la lumière à se refléter dans les pigments de l’highlighter et donner toute sa luminosité. Il en existe de plus ou moins pigmentés, j’aurai pour ma part aimé encore plus de pigmentation. On travaille sur ce make-up énormément le teint. On peut donc faire le choix de porter du nude sur les lèvres et un fard à paupières irisé, ou carrément faire les paupières à l’highlighter ! Bien entendu, on aimera la bouche foncée ou les yeux appuyés également.

 

On est au printemps, il y a du soleil, c’est trop top, et du coup les couleurs c’est génial ! Du pastel aux couleurs vives, tout est permis du moment qu’on a de la couleur ! (Et qu’on fait pas n’importe quoi non plus hein…) Avec un rouge à lèvres nude, et on sera partis pour la journée !!! On préférera les pastels… qui dans la tendance #loveunicorns sont un véritable fléau… Quoique un fléau c’est pas censé être cool, alors que les licornes, c’est trop cool !!!

Envoyez-moi vos make-ups de la saison si vous souhaitez que je les ajoute !! <3

Bises mes Attachiantes/ts !

Tiffany, l’Attachiante.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *